0 commentaires / Publié le par SwissGrapes .ch











Azienda Mondò
Tessin

écrit par Alexandre Centeleghe

GIORGIO ROSSI - SEMENTINA, 23 NOVEMBRE 2016

Le Tessin : tout un univers à portée de main que nous, Romands, prenons si peu le temps de visiter. Malgré un temps de Novembre glacial et pluvieux, nous sommes totalement conquis par la puissance des lieux : falaises, collines verdoyantes et eaux tranquilles des lacs Majeur et de Lugano. Le ciel s’assombrit et la pluie s’intensifie alors que nous nous enfonçons dans les routes étroites nous menant du lac de Lugano à la petite localité de Sementina située dans les terres. Eh oui, saviez-vous qu’en plus d’être en moyenne la région la plus chaude de Suisse, le Tessin est aussi la région la plus humide avec une pluviométrie annuelle de 2'000 ml ?

Nous arrivons finalement à la modeste bâtisse d’Azienda Mondò où les frères Rossi nous attendent. C’est Giorgio, le cadet, qui nous installe dans la salle de dégustation. Michaël d’entrée de jeu nous fait un festival introductif en italien au plus grand plaisir de Giorgio qui n’en croit pas ses oreilles. « Ça sort bien aujourd’hui, Mic ! » constate son compère Nico. Giorgio nous rejoint à mi-chemin dans la conversation avec ses bonnes notions de français. Nous faisons l’agréable constat que les barrières linguistiques ne créent pas de frein à notre passion commune pour le bon vin!

Ah Monsieur Giorgio Rossi… Le vigneron le plus sympa du monde. Chez Giorgio, on prend le temps, on parle de la vigne et de ses tracas et l’on met du feu dans le poêle pour braver le froid et la pluie qui nous glacent les os. En cette sombre après-midi, ce père de 3 filles nous a réchauffé et régalé de ses vins à son image : authentique et généreux. Un vrai voyage ! Ce passionné quasi autodidacte a décidé en 1993 de reprendre avec son frère les 6 hectares familiaux s’étendant de Monte Carasso à Lavertezzo Piano (Bellinzona) et produisant dans le passé pour la coopérative locale. Giorgio a entrepris un retour aux sources, tel un artisan dans son atelier, forgeant aujourd’hui avec son frère 40'000 bouteilles de produits du terroir aux caractères singuliers. Il est d’ailleurs l’un des sauveurs du cépage autochtone 100% tessinois Bondola, cépage racé à peau fine et difficile à cultiver, pourtant encore planté à part égal avec le cépage Merlot dans les années 1950. Le style plus accessible et le prix du raisin au kilo plus élevé ont fait du Merlot le cépage de prédilection du Tessin, avec une croissance importante de sa production dès les années 1970 au détriment du cépage local.


Vignes en terrasse traversées par le monorail à crémaillière 

Nous avons en général été plus impressionnés par le résultat de ses vins rouges que de ses blancs. Giorgio nous a toutefois sorti un généreux « Biancomerlot » qui vaut le détour et que je vous invite à découvrir dans les notes de dégustations ci-dessous. Aussi si vous ne l’avez pas encore fait, vous vous devez de goûter sa « Bondola del Nonu Mario » car elle fait partie intégrante de notre patrimoine viticole helvétique tout comme le Plan Robert de Lavaux et bien d’autres! C’est un vin rafraichissant, aux notes de fruits rouges et d’oranges sanguines avec des tannins légers et une expression racée et singulière! Et si vous cherchez encore plus léger, orientez-vous vers son « Rosato di Bondola» : le rosé estival à mettre dans la glacière ! Pour les amoureux du Merlot, le pur jus « Ronco dei Ciliegi Riserva » ou le surprenant « Questo » élevé en barriques tessinoises ne devraient pas vous laisser indifférents. Bonne dégustation !

Le Biancomerlot, la Bondola del Nonu Mario, le Ronco dei Ciliegi Riserva et le Questo sont disponibles dès maintenant chez SwissGrapes.






BIANCOMERLOT
18.-



BONDOLA
21.50

RONCO DEI CILIEGI
37.-

QUESTO
48.-

NOTES DE DEGUSTATION

Biancomerlot 2015

Un Merlot vinifié en blanc : on préserve le jus de la pulpe sans contact avec la peau contenant couleur et tannins. 5% de Sauvignon Blanc dans l’assemblage pour ajouter fraîcheur et fruité. La texture est légère, aérienne à l’attaque et en milieu de bouche et devient vineuse et agrume en finale. Fermenté et élevé en cuve inox (=pas de bois) pour préserver fruit et fraicheur. Un blanc qualitatif à servir bien frais pour préserver sa tension.

Crudell 2012

Un blanc riche et fruité avec des notes minérales. La fermentation en barrique apporte du corps et de la rondeur en bouche ainsi que des fines notes de pâte d’amande et de vanille en finale. La texture est fine et aérienne et s’engouffre dans une finale longue et aromatique. Un assemblage de Roero Arneis, Sauvignon Blanc, Viognier et Chardonnay.

Rosato di Bondola 2015

Un rosé rafraichissant offrant une belle mâche et de belles notes fruitées : bonbon à la fraise (tagada), des agrumes entre l’orange sanguine et l’orange amère. Des notes minérales sont également perceptibles. La texture est ronde, fraiche et perlante. 100% Bondola. A considérer comme un vin rouge léger. Le compagnon des terrasses et plages estivales par excellence !

Dégustations des crus 

Pinot Noir Selection 2014

Structuré avec de légères notes de gibier. Mûr, brillant et concentré sans être sur-extrait (pas de lourdeur ni tanins asséchants). Les tanins sont légers et soyeux. La finale est franche avec des notes amères offrant une rusticité et typicité contrôlée. Un vin à accompagner d’un repas, idéalement sur des mets du terroir.

Bondola del Nonu Mario 2014

Quel vin surprenant. Un nez profond de fruit rouge avec entre-autre des notes de fraises tagada! Un voyage en bouche avec une attaque fine sur les fruits rouges et une finale rafraichissante aux aromes d’orange sanguine ainsi que des notes minérales et légèrement fauve. Acidité perçante et structurante et amertume en finale désaltérante. 100% Bondola. L’essayer c’est l’adopter.

Ronco dei Ciliegi Riserva 2013

Nez intense de fruits rouge et noir avec des notes fermentaires. Très faible extraction, texture juteuse et aérienne. 20% de Cabernet Sauvignon donne de la charpente au vin alors que le Merlot s’occupe d’apporter de la rondeur et du fruit mûr. Belle équilibre et long finale fraiche et agréable.

Questo 2013

Beau fruit impressionnant de par sa propreté et sa finesse. Texture veloutée qui glisse sur le palais. Utilisation de barriques tessinoises qui structurent le vin mais ne le marque pas aromatiquement pour autant. Le vin a besoin de temps pour s’affiner en finale. 100% Merlot. A ouvrir dans 1 à 2 ans.

Mic devant la plaine du lac Majeur après notre dégustation 



Alexandre est un professionnel du vin aux multiples expériences dans la sommellerie, le marketing, l’éducation et journalisme vinicole. Il a fait ses armes au côté du critique international James Suckling, ancien éditeur Europe du « Wine Spectator » et travaille maintenant principalement en Europe dans le cadre des projets de son entreprise de consulting "PurJus - Education, Media, Conseils". Il est avant tout et surtout un super pote des fondateurs de SwissGrapes et assure la rédaction des #CarnetsDeVoyages SwissGrapes.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés avant publication